haere_po
kroepelien_tuimata


Tuimata

par Bjarne Kroepelien

Traduit pour la première fois en français

Couverture et 5 gravures en couleurs

Album de 39 photos N&B du Tahiti de 1918

2009

352 pages

15X22 cm

ISBN 978-2-904171-70-3

2500 CFP prix public

33 € frais de port aérien France inclus. Autres pays : voir listes des prix


Commander


BJARNE KROEPELIEN (1890-1966)

Bjarne Kroepelien est né à Bergen, en Norvège, dans l'une des plus vieilles familles marchandes hanséatiques, spécialisée dans le négoce du vin ; il a constitué la collection de livres et de documents sur Tahiti et ses îles la plus importante au regard de la bibliographie et de l'érudition.

Bjarne arrive à Tahiti en 1918, «à une époque où les hommes souhaitaient fuir ce monde d'horreur et se réfugier dans un de ces lieux où le romantisme existait encore» (p. 12).

Tour de l'île et des vallées, récif de corail et ascension du mont Orohena en mai 1918 ; fête au 'ava 'anani et marche sur le feu, rencontre avec Lovaina, propriétaire de l'hôtel Tiare, avec Tati, chef de Papara, bientôt emportés par la grippe espagnole ; adoption par Teriierooiterai, chef de Papenoo, qui lui donne le nom de Temehani Teriieroo : «Tu ne dois pas être un étranger blanc» (p. 213).

Mais Tuimata est d'abord le témoignage d'une certaine vie quotidienne à Tahiti et l'hymne à un extraordinaire amour qui transformera la vie de Bjarne Kroepelien.

La collection des ouvrages tahitiens, des documents et des clichés Kroepelien se trouve à la bibliothèque du Musée du Kon Tiki à Oslo.

Tuimata est traduit pour la première fois en langue française grâce à la volonté de Johan Frederik Kroepelien et de Jean-Claude Teriierooiterai.

Dessins d'origine de Guy Krogh et photos noir et blanc de Bjarne Kroepelien et de Hector MacQuarrie.

TUIMATA

Classé par O'Reilly parmi les récits de voyages (n° 1469), Tuimata est le récit d'un séjour à Tahiti en 1918-1919 et d'une rencontre, au bord du bassin de la vallée de la Fautaua – là même où Loti avait aperçu Rarahu – de Bjarne Kroepelien et de quatre jeunes filles, Tehina, Tuimata, Vahine et Ahuura, et d'une nouvelle vie qui se partage en une trentaine de chapitres entre la maison au bord du lagon de Taunoa et celle sur les hauteurs de Papenoo :

Publié en 1944 en Norvège et en 1946 au Danemark, Tuimata a été traduit pour la première fois en langue française par Joëlle Petersen à la demande de Johan Frederik Kroepelien (qui a écrit la préface de cette édition).

L'ouvrage est illustré par 5 dessins à la plume rehaussés au lavis, en hors-texte, et par 31 têtes de chapitre réalisés par Guy Krogh, un artiste bien connu en Scandinavie.

Haere Pō propose en Annexes une étude des liens entre Bjarne Kroepelien et Tahiti, de Jean-Claude Teriierooiterai, une biographie de Bjarne Kroepelien, collectionneur, de Ralph du Rietz, une réflexion sur Tahiti, île des voyageurs cosmopolites, de Daniel Margueron, ainsi qu'un glossaire.

Un album de photos prises en 1918-1919 par Bjarne Kroepelien et par son ami Hector MacQuarrie complète l'ouvrage.


Retour au catalogue