haere_po
kroepelien_tuimata


Tuimata

par Bjarne Kroepelien (1890-1966)

Traduit pour la première fois en français

Couverture et 5 gravures en couleurs

Album de 39 photos N&B du Tahiti de 1918 de l'auteur et de Hector MacQuarrie.

2009

352 pages

15X22 cm

ISBN 978-2-904171-70-3

1600 CFP prix public

19 € frais de port éco-aérien France inclus.

Autres pays : voir listes des prix


Commander


Tuimata est le récit d'un séjour à Tahiti en 1918-1919 et d’une rencontre, au bord du bassin de la rivière de la Fautaua – là même où Loti avait aperçu Rarahu – d’un jeune Norvégien, Bjarne Kroepelien, et de quatre jeunes filles, Tuimata, Tehina, Vahine et Ahuura et d’une nouvelle vie : Ode à l’amour (en tahitien), tour de l’île et des vallées, ascension du mont Orohena en mai 1918 ; fête au ‘ava ‘anani et marche sur le feu ; rencontre avec Lovaina, propriétaire de l’hôtel Tiare à Papeete, et avec Tati, chef de Papara. Teriierooiterai, le chef de Papenoo, l’adopte et lui donne le nom de Temehani Teriieroo. Bjarne joue un rôle déterminant en soignant la population décimée par la grippe espagnole en novembre-décembre 1918, ce qui lui vaut la Légion d’honneur.

En 1919 Bjarne Kroepelien retourne en Norvège et commence à constituer une collection de livres et de documents sur Tahiti et ses îles – une des plus importantes. Aujourd’hui elle se retrouve à la bibliothèque du Musée du Kon-Tiki à Oslo.

Publié en 1944 en Norvège et en 1946 au Danemark, Tuimata a été traduit pour la première fois en langue française par Joëlle Petersen à la demande de Johan Frederik Kroepelien (qui a écrit la préface de cette édition).

L'ouvrage est illustré par 5 dessins à la plume rehaussés au lavis, en hors-texte, et par 31 têtes de chapitre réalisés par Guy Krogh, un artiste bien connu en Scandinavie.

Haere Pō propose en annexe une étude des liens entre Bjarne Kroepelien et Tahiti, de Jean-Claude Teriierooiterai, une biographie de Bjarne Kroepelien, collectionneur, de Ralph du Rietz, une réflexion sur Tahiti, île des voyageurs cosmopolites, de Daniel Margueron, ainsi qu'un glossaire.

Un album de photos prises en 1918-1919 par Bjarne Kroepelien et par son ami Hector MacQuarrie complète l'ouvrage.

Au Salon du livre de Papeete de 2020, Robert Koenig évoque la naissance de Tuimata ou le Tahiti de 1918 et sa rencontre avec Jean-Claude Teriierooiterai, qui rappelle le coup de foudre entre Bjarne, son grand-père, et Tuimata, relevant «autant de l’envoûtement que de la tragédie ».


Retour au catalogue