haere_po
caillot_traditions


Mythes, légendes et traditions des Polynésiens

par Eugène Caillot

Octobre 2010

350 pages

17 x 21 cm

Fac-similé de l’édition de 1914

ISBN 978-2-904171 932

3950 CFP prix public

45 € frais de port aérien France inclus. Autres pays : voir listes des prix


Commander


En parcourant nos îles à bord de la goélette Oromana, Eugène Caillot a recueilli en 1912-1913 des récits des Tuamotu, des Gambier, des îles Sous-le-Vent puis ceux des Tonga.

Près d'un siècle après leur première publication, les voici à nouveau disponibles.

Les mythes, légendes et traditions des Polynésiens ne sont pas un monde étouffé par notre modernité, au contraire, ils en surgissent, toujours têtus. Les ancêtres et les dieux de Hao, de Makemo, Tagaroa lui-même, Maui et bien d'autres encore s'expriment ici directement et avec force dans leur langue, le pa'umotu, le ma'areva, le tahitien ou le tongien, et avec leur traduction en français.

De l'île de Huahine nous vient la légende de Pipiri-ma, de Ra'iatea celle de Tiaitau, de Bora-Bora celle des requins-revenants, et de Tonga, le récit de l'Origine de toute chose.

L'ouvrage d'Eugène Caillot élargit notre horizon Pacifique : des atolls de Hao-Makemo-Hikueru aux îles hautes de Wallis et de Mare, il nous restitue la sagesse et l'humour des dieux et des hommes du Grand océan. Haere Pō le reproduit aujourd'hui car, comme le rappelle Maui : le lien, «on ne le rompt pas et il n'est pas rompu».

Si le masque de Tutepoganui, roi des mers, a pu subir l'outrage du temps, son discours garde toute sa fraîcheur et sa lucidité : «Le bruit que l'on fait sur cette terre est arrivé jusqu'à moi dans les ténèbres de Ruahatu et a troublé mon sommeil. Je suis donc venu voir ce qu'on y fait».

Abondamment «pillé par les différents historiens de la Polynésie», selon le père O’Reilly, épuisé ou inaccessible ou mieux introuvable, voici un trésor de textes en langues polynésiennes (des Tuamotu, de Tahiti, de Mangareva, de Tonga, de Wallis et Futuna) et mélanésiennes (de Maré) enfin mis à la disposition de tous et surtout des chefs de danse et des orateurs de nos îles, et bien sûr des linguistes, des archéologues, des ethnologues, des anthropologues et de leurs étudiants.

Puissent-ils inspirer les poètes et les chercheurs de notre temps !

350 pages dont 50 en langues paumotu, 20 en tahitien et 30 en tongien. En annexes, 30 textes paumotu originaux.

Ce premier ouvrage inaugure une nouvelle collection des éditions Haere Pō.


Retour au catalogue